Le système clientéliste de Laurent Wauquiez en Auvergne Rhône-Alpes

Vous êtes responsable d’une association ou d’une commune et vous ne comprenez pas pourquoi il vous est impossible de suivre l’avancée des demandes de subventions que vous avez déposées à la Région, alors que l’argent public semble couler à flot dans certaines communes (au Puy-en-Velay entre autre!)? C’est que vous n’avez pas encore compris le système Wauquiez qui s’appuie sur un véritable clientélisme organisé, une opacité volontaire qui permet à certains de toucher plus d’argent public que d’autres.

Avec cet amendement, je reviens sur le système des élus référents qui est un des jalon du système quasi féodal de Wauquiez à la Région, ces élus  de la majorité ” négocient les subventions avec les territoires” mais ne pas ne font pas l’objet de désignation formelle, afin d’entretenir un flou pour les acteurs qui ne seraient pas dans les bons réseaux! Notre proposition de désignation formelle a été rejeté, sans explication!

Voici mon intervention en séance de l’assemblée plénière de juin 2018

“Durant cette mandature, l’exécutif a souhaité mettre en place un nouveau mode de communication et de gouvernance avec les territoires, un système qui s’appuie sur  les « élus référents ». Ceux-ci sont, par exemple, en charge des Contrats Ambition Région. Il est de mise, pour les collectivités ou entreprises de s’adresser à eux, pour mobiliser les fonds publics de l’aide régionale.

Le problème c’est que ces élus n’ont jamais été clairement et publiquement désignés!

Des listes circulent avec de jolies cartographies signalant à ceux qui ont la chance d’y avoir accès à qui ils doivent s’adresser pour voir leur recherches de financements aboutir… mais aucune liste officielle… aucune liste que l’ont puisse nous communiquer, a nous élus, malgré nos demandes répétés…

On nous a bien transmis une liste des élus de la majorité par département : c’est un peu vague, nous la demandions par communauté de communes. 

Elle existe pourtant belle et bien, je m’en suis procuré un exemplaire… tout ce qu’il y a de plus officiel semble t il ? Alors pour quelle raison ne pas nous en donner copie?

Forcément, celà nous amène à penser que la rétention d’information cache une stratégie d’opacité volontaire qui permet de favoriser certains acteurs de la Région aux dépens d’autres pour la distributions des fonds publics… Je suis preneuse de toute autre explication …. Pourquoi ces listes d’élus référents se veulent discrète?

Difficile de ne pas y voir un soupçon de clientélisme une forme de féodalité discrète, ou les acteurs du territoire sont tenus d’être dans le bon réseau, d’entretenir un lien direct avec un élu régional de la majorité pour voir ses projet aboutir… Quand les autres sont tenus à l’écart.

Bref volontaire ou pas, le système opaque des élus référents nuit à la lisibilité de l’action régionale. Cela ne permet pas à l’ensemble des citoyens et collectivités une égalité d’information sur les aides publiques.

Ces élus référents sont, à nouveau, mobilisés pour l’action « cœur de ville ». Leur rôle est défini : il est précisé que la Région « mobilisera les élus référents des territoires éligibles » et «la participation régionale sera variable et à négocier au cas par cas par les élus référents, désignés selon les dossiers présentés »

Ces élus ayant un rôle majeur dans la distribution des fonds régionaux, dans le cadre de cette action  il parait nécessaire qu’ils soient désignés formellement non seulement en fonction des dossiers présentés, mais pour chaque ville sur laquelle ils seront amenés à intervenir, à « négocier au cas par cas ».

Nous demandons que cette information soit publique et accessible à tous.”

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *