Amendement : relocaliser l’économie, pour une économie écologique

Lors de cette session d’Octobre 2019, nous avons eu à examiner une délibération cadre sur les dispositifs régionaux de soutien à l’économie. Pas grand chose de neuf, mais une vaste compilation des aides déjà en place…

A cette occasion, nous avons choisi de proposer à Laurent Wauquiez deux amendements pour engager notre économie vers une économie écologique en rompant avec la logique capitaliste et productiviste qui anime la politique économique de la Région.

Le premier amendement, que présentait ma collègue Emilie Marche, visait à cesser de distribuer de l’argent public aux grandes entreprises. Celles-ci n’en ont pas besoin (et le récent scandale de la gestion des aéroports d’AURA par Vinci le montre bien!)

Le second, que je présentais, visait à cesser de pousser nos entreprises à se développer à l’international ” à la recherche de nouveaux marchés”. L’objectif pour nous, investir plutôt dans la relocalisation de l’économie, dans une économie résiliente et au plus faible impact carbone.

Voici sa présentation. Il a été, comme le précédent rejeté, avec incompréhension, voire horreur, par la vice-présidente à l’économie!